Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

L’étude quantitative, les résultats 1ére partie.

Ce mémoire a été réalisé dans le cadre d’un mastère spécialisé en marketing et distribution au CNAM.

Nous présentons ici le détail de chacune des questions et nous analysons les résultats. Pour l’ensemble des résultats nous donnerons uniquement des valeurs et non des pourcentages. En effet, l’échantillon étant relativement faible, nous ne faisons que le décrire. Les pourcentages peuvent porter à confusions et laisser croire que l’on généralise à l’ensemble de la population, ce qui n’est pas le cas ici.

Au final, nous avons obtenu 79 réponses complètes et valides.

Le statut de l’individu et s’il a participé à la vente ou à l’achat de prestation en ergonomie.

La première question concerne la situation professionnelle du sujet. Une ou plusieurs réponses sont possibles et une catégorie “autre” est prévu.

Question 1 : effectif en fonction de la situation professionnelle.

Question 1 : effectif en fonction de la situation professionnelle.

Les ergonomes représentent l’essentiel de la population avec 64 personnes. Nous notons aussi la présence de 9 chefs de projets ou de produits.

La deuxième question porte sur la participation à la vente ou à l’achat de prestations en ergonomie. Les deux réponses sont possibles mais pas obligatoires.

Question 2 : effectif de l’achat ou de la vente de prestations.

Question 2 : effectif de l’achat ou de la vente de prestations.

Les personnes ayant participé à la vente de prestations sont plus représentées (60 personnes) que les personnes ayant participé à l’achat (26 personnes), ce qui est à mettre en rapport avec la proportion importante d’ergonomes consultants.

Comment a-t-il connu le prestataire ?

La troisième question est uniquement posée aux personnes ayant participé à l’achat de prestations (question 2). La question est “Comment avez-vous connu les prestataires avec lesquels vous avez été en contact ?”. Une ou plusieurs réponses sont possibles. Un choix autre est proposé.

Question 3 : canaux de connaissance du prestataire.

Question 3 : canaux de connaissance du prestataire.

Le réseau professionnel est fortement cité avec 22 réponses. Les réponses à un appel d’offres viennent en deuxième avec 10 réponses. Le conseil d’un client et les autres formes de communication du prestataire sont moins cités (15 réponses au total). Nous notons que les actions commerciales ne sont pas représentées. Est-ce par l’absence d’actions commerciales ou par leur inefficacité dans le monde du conseil ?

Comment a-t-il connu de nouveaux clients ?

La quatrième question est uniquement posée aux personnes ayant participé à la vente de prestations (question 2). La question est “Par quels moyens, avez-vous de nouveaux clients ?” Les réponses sont notées sur une échelle de 1 à 5 allant de “pas du tout” à “très souvent”.

Question 4 : canaux de connaissance de nouveaux clients.

Question 4 : canaux de connaissance de nouveaux clients.

Nous notons l’importance des relations professionnelles dans la connaissance de nouveaux clients ainsi que la réponse aux appels d’offres. La recommandation d’un ancien client est aussi un moyen important pour se faire connaître.

à suivre : L’étude quantitative, les résultats 2éme partie.

Auteur :

Consultant Freelance en ergonomie et UX depuis 1999 ! Je travaille sur de nombreux supports, des interfaces WIMP à la télévision en passant par les mobiles, le web pour le grand public ou les professionnels.

Laisser un commentaire

c88764ee4141d16890a11e6271b6dd08]]]