Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

Apple, brevets, IHM et prédictologie !

Apple est une société qui dépose de nombreux brevets. Une bonne partie de ceux-ci ont pour sujet les IHM. La rumeur du moment concerne une éventuelle tablette mac qui serait un croisement entre iPhone et un iMac. Ces rumeurs se basent notamment sur toute une série de brevets déposés depuis plusieurs années.

Les brevets.

Concernant les brevets, il faut savoir plusieurs choses. La législation en Europe et aux USA sur les brevets n’est pas la même. En Europe le caractère innovant du brevet est primordial. Vous ne pouvez pas breveter quelque chose de trivial. Aux USA, il est plus facile de déposer un brevet un peu sur tout et n’importe quoi. Il « suffit » que personne ne l’ai fait avant vous.

Il existe deux grands types de brevets :

  • Le premier est le brevet classique portant sur une innovation qu’une société souhaite protégée.
  • Le deuxième type de brevet, qu’on pourrait surnommer « tires de barrage », a pour but d’occuper le terrain, d’empêcher les concurrents d’innover, d’agir. Il reprend souvent un brevet innovant (d’une autre société) , le modifie un peu en changeant des détails ou/et son domaine d’application. Il quadrille ainsi tout autour du premier brevet, pour empêcher toutes les variations.

Un dernier type de brevet, que peut se permettre une société comme Apple, c’est le brevet « poudre aux yeux », c’est un brevet innovant ou non mais qui ne sera jamais mis en œuvre. C’est souvent le fruit de travaux annexes ou d’hypothèses invalidées. Le but étant simplement de faire croire qu’on suit certaines pistes alors qu’on est déjà passé à autre chose.

Les brevets concernant les IHM.

Il est intéressant de lire par exemple le brevet US20060026535 déposé par Apple pour une éventuelle tablette, afin de comprendre ce que l’on peut breveter en matières d’IHM (Interface Humain Machine). Une IHM seule est difficilement brevetable, c’est souvent la combinaison d’un dispositif physique avec une IHM pour un usage plus ou moins précis qui est brevetée.

Illustration d'un brevet IHM déposé par Apple.

Donc là, un exemple de navigation dans une mosaïque de photo, sur une tablette avec une roue type « iPod ». Mais cela pourrait aussi servir pour un iPod nano, sans molette, avec un écran tactile.

Illustration d'un brevet d'IHM déposé par Apple.

Comment tourner les pages sur un livre électronique ?  Ça peut paraître simple à première vue, mais il faut en réalité définir tout le geste : un léger mouvement, une page de « tournée »; un mouvement plus rapide, plusieurs pages de « feuilletées »; si le doigt est reposé, le mouvement est arrêté, etc… C’est cette somme de détails qui va faire la différence et la qualité finale de l’interaction.

Et la prédictologie !

He bien pas de ça chez nous, Monsieur !

Il faut bien voir que même si ce brevet est exploité pour une éventuelle future tablette, il y aura nécessairement un décalage. Le brevet peut être utilisé partiellement. Il comprend aussi des clauses qui ne sont pas illustrées. Des termes assez vagues sont utilisés, par exemple « input device » (« périphérique d’entrée »). L’ensemble fait que ce brevet donne une grande l’attitude d’interprétation. En imaginant aussi qu’il peut être combiné avec d’autres brevets ! La durée de vie d’un brevet étant de 20 ans, il peut aussi tomber dans l’oubli avant de ressortir dans dix ans pour un autre dispositif.

Si nous reprenons les 3 types de brevets évoqués au début  :

  • Innovant : modérément, mais c’est plus proche de la spécification fonctionnelle de haut niveau que d’un travail de recherche pur.
  • « Tires de barrage » : Oui, là, très clairement, si un concurrent avait l’idée de faire une tablette en hybridant un ipod, un iphone, un netbook et/ou un ebook, c’est raté ! Le terrain est pris.
  • « Poudre aux yeux » : Ce n’est pas à exclure. Apple peut avoir étudié le sujet et l’avoir invalidé ou repoussé. Cela s’est déjà vu par le passé.

Encore quelques jours de rumeurs ou quelques années ! En attendant, il est possible de prédire une présentation pour le 27 janvier 2010, en espérant entendre la phrase rituelle « One more thing » !

En conclusion.

La lecture de brevets est très intéressante et apporte de nombreuses informations et idées. Mais, ça ne permet de définir les prochains produits d’une société. Il serait aussi pertinent de se poser la question de l’usage et de la cible marketing, pour tenter de deviner l’apparence d’une éventuelle tablette Apple.

Sources :

Macbrains Blog d’infos sur les brevets Apple en français.

Auteur :

Consultant Freelance en ergonomie et UX depuis 1999 ! Je travaille sur de nombreux supports, des interfaces WIMP à la télévision en passant par les mobiles, le web pour le grand public ou les professionnels.

Laisser un commentaire

8aad54e28b0c73c8ca15c0b20499b066SSSSSSSSSSSSSSSSSSSS