Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

Bilan 2013, et perspectives 2014

Je vous présente un petit bilan, d’un point de vue professionnel de l’année 2013 et quelques pistes pour 2014.

Je crois pouvoir dire que l’année 2013 a marqué un tournant dans mon activité de Freelance, avec une structure de clients qui a vraiment changé au cours des 3 dernières années. Pour vous donnez une idée de l’ampleur du changement, avec un chiffre équivalent (80 k€ + ou – 10 k€), en 2010 je faisais une douzaine de factures, en 2013 j’ai fait trente-deux factures. Et pour la première fois depuis 14 ans, je n’ai pas eu de contrats avec Orange ou une de ses filiales.

Ces changements avaient commencé à se faire sentir en 2010 et 2011, puis vraiment en 2012. Je suis donc passé en 3 ans d’un gros client qui m’apportait 80 % de mon CA, à une dizaine de clients. D’un côté c’est bien plus sain de ne pas dépendre d’un seul client, de l’autre c’est plus de travail « non payé », de communication, d’administratif, de commerciale. C’est aussi plus de missions plus courtes, avec beaucoup moins de visibilité sur ce que vous allez faire dans un ou trois mois. Oui, ça peut paraître un bizarre à un salarié de ne pas savoir ce qu’il va faire (et comment il va gagner sa vie) le mois prochain, voir la semaine prochaine, mais c’est le lot des travailleurs indépendants. En discutant avec quelques collègues freelance, je m’aperçois que je ne suis pas le seul dans cette situation de faible visibilité.

Parmi les changements, un des aspects que je préfère est que je fais maintenant beaucoup de formations, aussi bien auprès d’étudiants que de professionnels. Ça rejoint, un peu la démarche que j’avais entreprise lors de la création de ce bloc-notes, dans le sens ou ça oblige à réfléchir ses pratiques, à clarifier son savoir-faire pour pouvoir le transmettre.

Un aspect décevant de cette année 2013, est l’apparition franche et massive de demandes de missions de types « Wireframiste », comme je l’ai déjà évoqué auparavant. Ça va aussi avec le fait que les entreprises font souvent appelle à des freelances comme manœuvre d’appoint et non pour avoir des experts sur un domaine précis. Dans le même ordre des choses, il faudrait faire comprendre aux ressources humaines et autres acheteurs, qu’un freelance en régie à plein-temps pendant 6 mois, c’est juste un CDD sans les avantages sociaux (chômage, vacances, maladie).

Pour 2014,

Je pense que le changement de direction va être pérenne, et donc il faut en tenir en compte, cela va déboucher sur plusieurs projets concrets.

Des livres, en auto publication : L’article sur le tri par cartes est certes long mais en fait je voulais faire une partie plus théorique à la fin. Je vais donc réécrire une partie de l’article, et le compléter d’une deuxième partie permettant d’aborder des sujets en liens avec le tri par cartes. Je vais mettre le tout sous la forme d’un petit livre numérique, d’une centaine de pages, je pense, avec la possibilité de l’imprimer chez Blurb par exemple. Le tout vendu à un prix raisonnable entre 5 et 10 € pour la version numérique, et un peu plus pour la version papier. Si ça marche, j’attaquerai d’autres sujets.

La formation : Je suis en train de préparer un mastère UX en alternance avec l’école multimédia pour la fin de l’année. C’est un gros challenge de construire l’ensemble d’une formation, de trouver les bons intervenants pour les bons contenus.

J’ai commencé à faire en 2013 des ateliers pour travailler sur la refonte de services, en utilisant notamment des jeux d’innovations (Gamestorming). C’est très bien perçu par les participants, les sortants d’un contexte trop formel où chacun est attaché à ses habitudes et son domaine de compétence. Je vais donc essayer de renouveler cela en 2014.

J’aimerais bien pouvoir continuer le travail que j’ai fait sur mon bloc-notes afin de mieux faire connaître le travail lié à l’ergonomie et à l’UX. Si ça peut éviter certaines situations demande de « Wireframiste » ce serait parfait ! Pour ça il va falloir que j’arrive à communiquer en dehors du cercle réduit de l’UX, pour aller évangéliser d’autres métiers (marketing, RH, développeurs).

Donc plein de bonnes choses pour 2014 !

Auteur :

Consultant Freelance en ergonomie et UX depuis 1999 ! Je travaille sur de nombreux supports, des interfaces WIMP à la télévision en passant par les mobiles, le web pour le grand public ou les professionnels.

8 commentaires Ecrire un commentaire

  1. Chouette programme en perspective. Le Master UX ça doit effectivement être très intéressant à mettre en place.

    Répondre

  2. Je suis votre site depuis très peu de temps, et tout d’abord un grand merci, vous m’aidez à faire le tri entre ce qui est vraiment important et ce qui est accessoire. Je suis à la base un pur dev desktop, j’ai du faire pas mal d’IHM avec QT sans rien connaitre aux bases. C’est grâce aux utilisateurs que ce que je fabriquait était utilisable. Avec le web, j’ai mis les mains dans django, JS, et puis voila HTML et CSS… qui me tombent dessus. Et la en cherchant à apprendre je suis tombé sur les règles de bases d’utilisabilité et de fil en aiguille à lire des livres sur ces sujets; quel boulot ….. quand on n’y connait rien. Tout ça pour dire encore merci pour votre blog et continuez je vous en supplie 😉 et je serais acheteur de votre livre sur le tri de cartes dès qu’il sortira.

    Répondre

  3. Hello, pas mal comme bilan.
    Je te rejoins sur le travail de « Wireframiste » qui est aussi très présent dans la société de conseil dans laquelle je travaille et qui est également source de frustration (Peu d’itération, peu d’étude, etc.).

    Concernant ton idée de livre, c’est une excellente idée. Je ne sais pas si tu y as déjà pensé, mais il me semble que l’équipe du  » letrainde13h37.fr  » fait un très bon travail d’édition. A mon avis, ça pourrait être très enrichissant de travailler avec un éditeur. A essayer.

    Bonne Année 🙂

    Répondre

    • Oui, je connais l’équipe du train de 13h37, j’ai déjà écris pour eux un article.

      Mais là je voudrais essayer l’auto-edition, histoire de pouvoir choisir le mode de distribution, le prix, la qualité,… et éviter de toucher que 10 à 20 % du prix au final. Comme je maitrise globalement les outils nécessaires à la chaine de production et de vente, pas de raisons de ne pas essayer ! Il faudra par contre que je trouve quelques relecteurs bienveillants !

  4. Merci pour ce bilan d année très intéressant et qui permet à des profs (en IUT) comme moi d’avoir le point de vue de professionnels. Vos articles précis et bien construits sont une véritable ressource pour appuyer mes cours. Certains de mes étudiants poursuivent à l Ecole Multimédia et sont très demandeurs en formation UX…

    Répondre

  5. Merci pour ce bilan Raphaël, c’est rassurant de voir que ton vécu est comparable au miens. Enfin… rassurant. Malheureusement je te rejoins sur les offres de wireframing très/trop présentes et le côté permittant (néologisme designant un freelance en régie plus que prolongée…) des missions. A ta dispo pour une relecture si cela t’intéresse.

    Répondre

  6. Beau bilan et excellent boulot. On a hâte de voir le futur ouvrage sur le tri par cartes.
    Pas de souci pour la relecture 😉

    Côté bilan, wireframe itou mais aussi des clients stupéfaits de ne pas voir de design dans des ateliers ergo. Vigilance encore sur les clients de mauvaise foi, puisque la problématique avait été annoncée en amont. Et les maquettes HD, c’est autre chose…

    A l’opposé, attention aux clients satisfaits de tout et avec peu de questions. Il faut remuer le client pour lancer la critique et peaufiner l’ensemble… afin d’éviter les soucis plus tard.
    Objectif: poser des questions ouvertes sur d’éventuels futurs besoins… totalement inconnus pour clients peu bavards et gros débutants ergonomie. C’est pas facile! 😉

    Encore beaucoup de pédagogie, de reporting, d’évangélisation… de patience (sic!) cette année donc.

    Bon courage à toutes et tous

    Répondre

Laisser un commentaire

88842b6be74517ee91700c74234883ddj