Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

La différence entre l’activité prescrite et l’activité réelle.

Voilà un bel exemple de décalage entre l’activité prescrite et l’activité réelle. Un panneau fraîchement planté sur une aire de jeux de ma commune :

Consigne sur l'aire de jeux

Consigne sur l’aire de jeux

L’aire de jeux en question :

L'aire de jeux

L’aire de jeux

Je cite le panneau :

  • « Interdit aux animaux » ; L’aire de jeux n’est pas clôturée.
  • « Eviter les bousculades » ; On fait comment avec un groupe d’enfants en train de courir, de sauter et de jouer ?
  • « Ne pas remonter les toboggans à l’envers » ; L’exemple parfait de la consigne qui ne sera jamais respectée.
  • « Les jeux doivent être utilisés suivant l’usage pour lequel ils sont conçus » ; Oui, et l’usage c’est quoi ? Jouer ? Ça consiste en quoi « Jouer » ? Vous  avez deux quatre heures…
  • « Jeux conformes aux exigences de sécurités » ; Concernant le tourniquet qui date au minimum de mon enfance (+ de 30 ans), j’ai quelques doutes.
  • « Les cordons d’anoraks[…] écharpes, capuches,  […] sont des causes fréquentes d’accidents » ; Fréquentes c’est à partir de combien ? Donc en hiver, ils ont le droit de jouer mais en tee-shirt.

Donc un bien bel exemple de consignes et de prescriptions qui ne seront jamais mises en œuvre car inapplicable pour la population et l’activité visée. Dans le cas présent, la sécurité doit passer par la prévention du risque (rénover l’aire de jeux), tous en considérant que l’imagination des enfants pour faire des bêtises inventer de nouveaux usages est sans limites.

Auteur :

Consultant Freelance en ergonomie et UX depuis 1999 ! Je travaille sur de nombreux supports, des interfaces WIMP à la télévision en passant par les mobiles, le web pour le grand public ou les professionnels.

2 commentaires Ecrire un commentaire

  1. « Veuillez interdire à vos enfants d’être des enfants »
    Lorsque la chose est à ce point absurde, il faut chercher l’utilité ailleurs :
    « Le maire de cette commune vous aillant prévenu, vous êtes responsable juridiquement. »
    Ce panneau ne cherche en aucun cas à protéger les enfants, mais le maire.

    Un exemple : Lorsqu’il neige sur la région parisienne, c’est suffisamment rare pour que les enfants trépignent pour pouvoir aller jouer dedans. Mais voilà, à Montrouge, comme souvent, les squares sont fermés dès le premier flocon. A Paris par contre le maire a choisi de prendre le risque de laisser ce bonheur aux enfants. Les airs de jeux sont tout de même fermés mais c’est pour laisser la marmaille en inventer de nouveaux avec cette matière éphémère dans la région…
    Le maire de Montrouge veut nous faire croire qu’il ferme les squares sous la neige pour le bien-être des enfants… et non pour sa propre sécurité.

    Répondre

Ecrire un commentaire

Les champs obligatoires sont signalés * markiert.


60a9ada32d701b4bb89c046d28c1769bOOOOOOOOOO