Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

Loi de Fitts

J’ai rédigé initialement cette définition pour le petit dictionnaire du design numérique.

La loi de Fitts est un modèle empirique qui décrit la relation formelle entre la vitesse et la précision d’un mouvement humain, dérivé des travaux de Shannon en théorie de l’information. Publiée en 1954 par le psychologue éponyme, elle s’énonce de la manière suivante : « le temps requis pour atteindre une cible est proportionnel à la distance entre le point de départ et la cible, et inversement proportionnel à la taille de la zone de destination. »

En découlent deux principes :

  • Plus la cible est proche et grosse, moins l’utilisateur met de temps à l’atteindre.
  • Plus la cible est éloignée et petite, plus l’utilisateur met de temps à l’atteindre.

Cette loi est valable aussi bien dans le monde physique, par exemple avec une main ou un doigt, que sur les ordinateurs. Appliquée à l’ergonomie des interfaces graphiques, elle permet de prédire et de mesurer l’efficacité du pointage de la souris sur un bouton ou un élément d’interface comme un menu.

On notera que dans le cas du déplacement d’un pointeur sur un écran, les bords de l’écran viennent fausser cette loi. Le pointeur venant butter sur le bord de l’écran, cela limite les trajectoires possibles.

Sources :

Fitts, Paul M. (1954): The Information Capacity of the Human Motor System in Controlling the Amplitude of Movement. In Journal of Experimental Psychology, 47 pp. 381-391

Auteur :

Consultant Freelance en ergonomie et UX depuis 1999 ! Je travaille sur de nombreux supports, des interfaces WIMP à la télévision en passant par les mobiles, le web pour le grand public ou les professionnels.

Laisser un commentaire