Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

Passez au durable, adoptez un freelance !

Oui, c’est à la mode, alors je propose 7 raisons pour adopter un freelance dans le cadre du développement durable :

  1. Un freelance, c’est hautement recyclable. Vous l’avez embauché pour de l’ergonomie, mais bon comme tout freelance qui se respecte, il peut aussi vous expliquer comment coder en HTML5/CSS3, comment faire votre compta analytique, monter un blog, vous trouvez un bon resto dans le quartier, vous faire un business plan sans oublier la TVA à « rencaisser »…
  2. Un freelance, c’est économique. Ça consomme de l’électricité en heure creuse, la nuit et le week-end, en plus du reste de la semaine. Ce qui permet aussi étrangement d’ouvrir des failles spatio-temporelles et de rendre à temps le boulot de « pour hier ».
  3. Un freelance, c’est biodégradable ! Après deux heures dans une entreprise, ça s’est parfaitement dilué dans l’environnement. Le poisson rouge n’a pas eu le temps de faire le tour de son bocal, que le freelance a déjà tous compris du projet et qu’il parle déjà le langage bizarre des développeurs ou du marketing.
  4. Un freelance, c’est du commerce équitable. Ça va directement du producteur au consommateur, sans intermédiaires, sans marges arrières, sans frais annexes.
  5. Un freelance a un bilan carbone très faible. Ça n’essaye pas se déplacer un jour de grève. Il sait travailler à distance. Il n’y a pas de besoin de le nourrir et il ne rumine pas !
  6. Un freelance, ça occupe peu d’espace vital. Chez lui un coin de bureau dans le couloir entre la cuisine et les toilettes, fait amplement l’affaire aux dires de son conjoint. En entreprise, une chaise lui suffit car de toute manière, il a un ordinateur portable DeLaMortKiTu qui tient très bien sur ses genoux. Si il y a un iPad, il n’a même pas besoin d’une chaise. Ça lui apprendra à frimer !
  7. Un freelance, C’est bio ! Pas d’OGM, pas de développeur rebaptisé graphiste ou ergonome pour l’occasion. Pas d’exhausteur de goût, tout le savoir est déjà dans le freelance !

Si vous en trouvez d’autres, je me ferai un plaisir de les rajouter !

Après l’article un peu dur sur l’attitude des entreprises vis-à-vis des freelances, j’avais envie d’aborder le sujet de manière plus légère. Dans le même état d’esprit j’ai trouvé la démarche de Pierre-Olivier Carles, avec son entreprise très encourageante : Oui, il y en a qui passent au télétravail et qui travaillent autrement !

Auteur :

Consultant Freelance en ergonomie et UX depuis 1999 ! Je travaille sur de nombreux supports, des interfaces WIMP à la télévision en passant par les mobiles, le web pour le grand public ou les professionnels.

Laisser un commentaire

6cac8c95d940b124b1d71a8924f2423aUUUUUUUUUU