Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

Retour sur Paris Web 2014.

Un petit résumé de cette super conférence qu’est Paris Web ! Déjà, nouveau lieu, le beffroi de Montrouge, avec deux grandes salles et une superbe fresque de Moebius. Un grand espace permettant de se retrouver pour les pauses et le goûter. L’avantage de ces deux salles, c’est que même si une conférence dans la « petite » salle attire beaucoup de monde, c’est encore vivable, donc un joli lieu.

L’ambiance me rappelait plus celle des Paris-Web se déroulant chez IBM, avec plus de convivialité et d’interaction que dans la grande salle impersonnelle du Palais Brogniart. Le programme était réparti sur deux « flux » et un « informel » qui a donné de beaux sujets. Les vidéos des conférences sont déjà en ligne et sous-titré pour la salle Moebius. Oui, il faut savoir que c’est une des seules la seule (à ma connaissance) avec un interprète en langue des signes et la vélotypie (non, ce n’est pas des indiens qui voyagent à vélos avec leurs maisons, mais une retranscription écrite en directe de la conférence)

Pour commencer, bin c’est moi qui m’y suis collé en premier avec ma conférence sur la science-fiction et l’interaction.

Avec un peu de chance, je vais faire un résumé un de ces jours.

Les conférences

Pour la suite, un petit résumé des conférences que j’ai vue, qui m’ont plu et de ce que j’ai retenu.

Le Web qui fait pousser les tomates (Olivier de Villardi) avec un parallèle entre culture industrielle et développement Web et comment faire de la permaculture. Le parallèle entre Web et agriculture était sympa et le sujet bien traité. Comme je lisais un bouquin sur le sujet pour faire mon potager, ça tombait bien !

Web conpoment (Bruce Lawson et Karl Groves) C’est pour ce genre de conférence que j’aime Paris-web, c’est un sujet technique avancé, dont je connais peu de chose, mais les orateurs étant des pointures, ils sont capables d’expliquer les choses simplement de manière compréhensible. Ce que j’en retiens c’est qu’il y a plein de web-compoment qui pourrait nous simplifier la vie. Il est préférable de s’appuyer un composant déjà existant du HTML pour avoir par défaut les comportements de bases. (Et contrairement à l’orateur, je ne suis pas très clair).

Responsive Web Typography (Marko Dugonjić) Belle conférence sur la typographie sur le Web avec la problématique de la composition typographique sur différents types et tailles d’écrans. Ça donne envie de se remettre sérieusement à cela et de composer des feuilles des styles aux petits oignons pour faciliter la lecture.

Mutation d’un géant du Web vers le Mobile (Jean-Loup Yu) Jean-loup nous a raconté le recentrage à marche forcée de Meetic vers le mobile, avec la mise en place d’une structure Agile particulière pour y arriver : La réintégration de toutes les compétences en internes, le rassemblement des équipes dans un même lieu et le fonctionnement sur des cycles court. C’est intéressant de voir la réponse qui a été apportée à une situation « d’urgence ». Après, l’aspect « utilisateur » et comment ils sont pris en compte n’a pas été évoqué, malgré une question sur le sujet. Donc, c’était très intéressant comme présentation, mais l’impression que j’en ai, c’est qu’ils ont su gérer la crise. À long terme, une telle structure va être usante pour les salariés et je ne suis pas sûr qu’elle permette d’anticiper le prochain virage, même si elle en mesure de « tourner rapidement ».

Les acteurs du Web doivent-ils prêter serment ? (Jean-Philippe Simonnet) La réponse est OUI ! Et la question était de savoir quels comportements doivent avoir les travailleurs du Web en termes d’éthique, de respect du secret professionnel, de conception de qualité, etc. … Doivent-ils prêter serment ? Oui, car je vois trop de situations de compromis au détriment de l’utilisateur final. (Voir la conférence sur les Dark patterns)

Une mention spéciale à La « logiciellisation » du Web par Jérémie Patonnier qui pourrait trouver un titre prononçable pour ça conférence ! Le sujet était intéressant, je suis relativement d’accord avec l’évolution qu’il présente au bémol prés que les logiciels webisé (ou l’inverse) sont pour l’instant plus lent qu’une vraie application, notamment en temps de réponses.

Les conférences sur l’UX (que j’ai vu)

J’ai été un peu déçu par les conférences sur l’UX que j’ai vu. Il faut dire que comme c’est mon domaine d’expertise, je vois rapidement ce qui cloche ou ce qui pourrait être apporté en plus.

  • Créer des ponts entre Web et IRL (Eric Nouri) Oui, mais pourquoi ne pas parler de l’expérience que propose Apple de payer soi-même avec son téléphone dans les Apple Stores ? et de l’impression qu’on a de partir comme un voleur. Ou encore de l’immaturité des distributeurs vis-à-vis de solutions comme les Beacons qui permettent de s’orienter et d’avoir des infos en magasin ? Ça mériterai une conférence plus longue.
  • Comment optimiser le checkout sur mobile ? (Nicolas El Azzi) L’exemple pris était celui de la FNAC. Mais les solutions proposées étaient assez superficielles. C’est dommage de ne pas avoir regardé ce que propose Luke Wrobleski sur le sujet. Il y a plein de choses intéressantes : La date naissance en un seul champ texte (avec un type date), le N° de Carte bancaire en un seul champ (N° + Date + Clef)…
  • Le design d’interface et la théorie de la Gestalt (Vincent Desdoigts) Décevant, mais plus pour la forme que le contenu. En fait, il m’arrive de présenter ces sujets-là et je fais autrement. Je pars d’exemples concrets pour expliquer la loi ou le principe voir par là:
    Une introduction à psychologie cognitive
    La théorie de la gestalt
    La loi de hick

  • Dark patterns, la contre-attaque du pire (Clément Hardoüin) Bonne petite conférence sur le sujet, avec un joli panorama de se que l’on trouve de pire dans le Web. Il n’y a malheureusement pas de solutions miracles, mais ça rejoint aussi la conférence de Jean-Philippe « Les acteurs du Web doivent-ils prêter serment ? ».

Lightning talks

Le meilleur pour la fin, avec les Lightning talks ! Quatre minutes de présentations sur un sujet et pas plus.

Encore une fois, j’ai la mauvaise idée de proposer un sujet et d’être retenu. Mais il faut regarder l’ensemble des LT. J’ai été particulièrement ému par celui de Sophie Drouvoy qui nous parle de son expérience du Web dans sa vie de tous les jours.

Merci, merci

Et j’oubliais, ceux qui font cette superbe conférence ! Encore merci au Staff pour ce superbe boulot. Je sais qu’il y a eu des soucis, mais franchement au final ça ne se voyait pas, donc bravo et merci.

Pour compléter, je vous mets en vrac mes photos et mes notes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Auteur :

Consultant Freelance en ergonomie et UX depuis 1999 ! Je travaille sur de nombreux supports, des interfaces WIMP à la télévision en passant par les mobiles, le web pour le grand public ou les professionnels.

2 commentaires Ecrire un commentaire

  1. Bonjour, je reviens 20 minutes après ma 1ère lecture pour retrouver le lien vers la vidéo de Jean-Philippe Simonnet, et celui-ci a disparu. Pourquoi ?

    Répondre

Laisser un commentaire

c7dd6ad5e466b487d0c31f1eebcf317dFFFFFF