Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

Souris magique !

J’ai acquis la Magic Mouse chez Apple, il y a quelque temps déjà et je pense qu’un petit retour sur l’usage peut être intéressant.

Cette souris à la particularité de présenter sur le dessus une surface entièrement multitouch à la place d’une éventuelle mollette. Cette surface est aussi le bouton permettant de cliquer à droite ou à gauche suivant la position des doigts.

Les actions possibles avec cette souris sont les suivantes :

Gestes disponibles

Gestes disponibles

Donc de gauche à droite :

  • clic gauche
  • clic droit
  • défilement dynamique vertical et horizontal, avec donc un effet de « lancé » comme sur iPhone (glissé d’un doigt)
  • Zoom (touche ctrl + glissé avant ou arrière)
  • Le balayage : défilement dans la catégorie, par exemple pour passer à la photo précédente ou suivante dans un album, ou faire défiler l’historique dans le navigateur. (glissé de doigts)

Le nombre de geste possible est relativement limité. L’intégration logicielle dans Mac OS X donne l’impression d’un développement à la va-vite. Il faudra sans doute attendre une mise à jour pour que cela s’améliore.

A l’usage, la forme assez plate pour permettre le multitouche surprend un peu lors de la prise en main, mais après un ou deux jours, on y pense plus.  Le clic gauche ou droit ne pose aucun problème. Le défilement dynamique vertical et horizontal vient assez naturellement. Par contre, on s’aperçoit qu’il faut bien dissocier le clic du glissé pour les actions précises. Par exemple, dans Photoshop, il faut d’abord poser le doigt sur la souris, ne plus le bouger par rapport à celle-ci, puis cliquer précisément là où on le souhaite. Si on ne dissocie pas assez, l’image bouge au moment du clic et on perd en précisions.

La fonction zoom est assez décevante car c’est le zoom de l’ensemble de l’écran qui est actif et non le zoom dans l’application, en plus il faut utiliser le clavier. Le dernier geste avec deux doigts horizontaux est quasi infaisable, il (me) demande une certaine concentration pour coordonnées les doigts qui tiennent la souris et les deux qui glissent et qui doivent, en plus, être légèrement écartés.

Il serait possible d’améliorer l’usage :

  • En supprimant le balayage qui est superflu.
  • En zoomant, dans le logiciel en cours, avec deux doigts à la verticale.
  • Et en ajoutant, par exemple la rotation de photos avec un doigt fixe, et un qui fait tourner autour.
Rotation et zoom

Rotation et zoom

Donc en conclusion, les fonctions les plus classiques sont bien intégrées et facile à prendre en main. Le multitouch apporte un certain confort et évite par exemple que l’encrassement de la mollette (ou de la boulette sur la Mighty Mouse). Sur les fonctions plus avancées, il reste du travail de développement pour une meilleure intégration.

Auteur :

Consultant Freelance en ergonomie et UX depuis 1999 ! Je travaille sur de nombreux supports, des interfaces WIMP à la télévision en passant par les mobiles, le web pour le grand public ou les professionnels.

Laisser un commentaire

93ee7b3ca29989a1fcc0959ad0e67c5aIIIIIIIIIIII