Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

Windows 8, un OS paranoïde ?

J’ai pris le temps d’installer une version développeur de Windows 8 sur une machine virtuelle. Ce n’est pas les conditions idéales pour tester un OS surtout que je n’ai pas d’écran tactile ce qui doit pas mal jouer.

Ce qui apparaît rapidement c’est cette double interface entre l’interface classique Windows (ou WIMP) et l’interface Metro issue de Windows Mobile 7 qui est la première présentée. L’interface Windows est présenté comme une brique de Metro. Ça rappelle furieusement l’intégration de Mac OS 9 dans Mac OS X, qui apparaissait dans une fenêtre.

Menu démarrage

Donc, on découvre une interface conçue initialement pour un smartphone adaptée au PC. Il faut noter que n’ayant pas un écran tactile je pense que ça perd un peu de son intérêt. D’un autre coté, le gars qui va laisser des traces de doigts sur mon écran n’est pas encore né ! Au clavier et souris, l’utilisation de Metro ne semble pas très facile, on se retrouve par moment bloqué et à tester toutes les touches possibles pour revenir en arrière.

Réglage des préférences

Là ou Mac OS X Lion intègre en pointillé des éléments de iOS, Windows 8 présente deux OS pour le prix d’un. C’est assez déconcertant car cela voudrait dire que l’on a deux situations d’usages différentes et que l’on va passer de l’une à l’autre, d’un OS à l’autre. J’ai pour l’instant du mal à comprendre la cohérence et la logique d’un tel découpage face aux situations réelles d’usage ?

Gestionnaire de fichier

Paranoïde : on appelle délire paranoïde un syndrome délirant caractéristique de la schizophrénie.

Auteur :

Consultant Freelance en ergonomie et UX depuis 1999 ! Je travaille sur de nombreux supports, des interfaces WIMP à la télévision en passant par les mobiles, le web pour le grand public ou les professionnels.

3 commentaires Ecrire un commentaire

  1. « D’un autre coté, le gars qui va laisser des traces de doigts sur mon écran n’est pas encore né !  »
    🙂
    Je suis tout à fait dans cet état d’esprit ! (ou pour faire court et djeunz : +1).

    Répondre

  2. Tuile. On dit tuile et pas brique. Tsssss.
    Sur Xbox, la transposition à l’air pas mal non ? Mais c’est pensé sans tactile.
    Sur Windows… Il est certain que le tactile sur écran vertical pose le problème du « gorilla arm » dès que l’usage n’est pas court et très ponctuel. Mais l’avantage du tactile sur écran (et non sur Trackpad), c’est que cela « oblige » à faire plus simple étant donné la résolution du doigt.
    N’ayant pas testé, je ne peux pas juger.
    Et il est vrai que Lion, l’air de rien, pousse des évolutions qui sont en gestation depuis bien longtemps dans le champ IHM :
    – Plein écran
    – Abandon de la notion d’enregistrement
    – différentiation poussée des écrans de consultation des écrans d’édition
    -etc.

    La ressemblance avec iOS n’est, selon moi, qu’une façade pour faire parler de tout autre chose que de ce qui compte vraiment : l’interaction et noyer le poisson.

    Répondre

    • Tuile, ça marche bien à l’horizontale sur une tablette, un téléphone. A la verticale, sur un écran, ça fait plus « mur » et donc le mot de brique m’est venu plus naturellement !

Laisser un commentaire

907251b180e058334af037ff426a5503|||