Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

La soumission librement consentie, à pied et à cheval.

Une petite note sur deux livres que j’ai lu en parallèle et qui a priori n’ont rien à voir. Le premier concerne la psychologie sociale et les théories de l’engagement. Le deuxième concerne l’équitation et plus précisément l’approche du dressage.
Alors comment obtenir l’engagement des utilisateurs par rapport à un logiciel ou un service ? C’est tout simple, impliquer les dans la conception. Comment ? Par une analyse de l’activité, des groupes de travail, des questionnaires, des tris par cartes, etc… Mais surtout n’imposez rien, demandé toujours l’accord et insister sur le fait qu’ils peuvent refuser à tous moments.

Lire la suite

Cognition

La cognition désigne l’ensemble des activités et des processus par lesquels un organisme acquiert de l’information, la traite, la conserve et l’exploite. Alors que la connaissance traite du savoir, la cognition renvoie à l’ensemble des activités par lesquelles le sujet développe sa connaissance et acquiert des connaissances. C’est pourquoi les grandes fonctions psychologiques que sont la perception, l’apprentissage, la mémoire, l’intelligence, le raisonnement, la résolution de problème, la fonction symbolique et le langage sont de son ressort.

Lire la suite

Loi de Hick.

La loi de Hick, ou loi de Hick-Hyman, est un modèle qui décrit le temps qu’il faut à un utilisateur pour prendre une décision en fonction du nombre de choix à sa disposition. Pour prendre une décision, l’utilisateur va catégoriser les choix sous la forme d’une arborescence, regroupant les choix similaires. Il va en suite déterminer quelle branche de l’arborescence suivre, jusqu’à arriver à un choix unique. Cela donne un temps de réponse logarithmique. Une sélection choix par choix aurait donné un temps de réponse linéaire.

Lire la suite

c7f5ff2459d290270bdbfedb273c26a7000