Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

Simplexité ou la parabole du pain ; Mon lightning talk à FLUPA UX Day

Ci-dessous, la présentation du lightning talk  que j’ai fais à FLUPA UX Day.

Les commentaires par écrans :

  1. Bonjour, je vais vous parler de simplexité et de pain, de bon pain.
  2. Que ceux qui ont déjà mangé du pain lève la main ! (c’est pas gagné)
  3. Que ceux qui ont déjà fait du pain lèvent la main ! Alors comment on fait du pain ?
  4. Pour faire du pain au levain, il faut juste 3 ingrédients : De la farine, du sel et de l’eau de source. Il faut quelques outils et du temps ! Dans un premier, il faut faire du levain, puis le pain lui-même.
  5. Le 1er jour, vous mélangez 25g de farine avec 75g d’eau et vous touillez régulièrement toutes les 4 heures. Le deuxième jour, vous ajoutez 25 de farine et pareil vous touillez ! Le troisième et quatrième jour, vous jetez la moitié de préparation puis rajouter 25g de farine et 37,5g d’eau pour favoriser la multiplication des bactéries du levain. Cela deux fois par jour.
  6. Le 5éme et le 6éme jour on continu, cela permet aux bonnes bactéries du levain de prendre le pas sur les autres et de produire un levain sain. Le 7éme, on peut se reposer, on obtient un levain sain qui va nous servir pour la suite.
  7. Pour faire le pain, on applique la méthode 1 2 3, Donc il faut, par exemple, 200g de levain, 400g d’eau de sources, 600g de farine bio de préférences.
  8. première étape, on mélange et on laisse reposer 20 minutes. Ça permet à la farine d’absorber l’eau et de commencer à travailler, c’est comme pour les crêpes !
  9. Il faut en suite pétrir la pâte. il faut prendre le tour de main pour pétrir mais ce n’est pas bien compliqué. Une fois acquis en 10 minutes votre pain est pétri. Vous le laisser alors reposer pendant 1h30 à 4h suivant la température, la phase de la lune,… Ça permet une première fermentation, le levain se multiplie dans le pain. Une ou deux fois, vous pouvez replier la pâte sur elle même pour favoriser cette fermentation.
  10. Au bout de 4h, on découpe la pâte en plusieurs pâtons si besoin et on laisse reposé. Puis on met en forme et on dispose dans des panières. Là on laisse la pâte à pain levée pendant 8 à 16 heures toujours en fonction de la température. Plus c’est long, plus c’est bon !
  11. il faut en suite faire chauffer le four, avec la pierre à pain jusqu’à 250°. Quand c’est prêt, il faut marquer le pain avec une lame de cutter.
  12. Et enfourner ! En même on met de l’eau sur le fond du four, ça crée de la buée, c’est qui permettra d’avoir une belle croûte dorée. On cuit en baissant la température de 15° toutes les 10 minutes pendant 40 à 45 minutes.
  13. pendant 40 à 45 minutes.
  14. Et on laisse refroidir avant de déguster ! Donc des choses qui nous paraissent simples sont en réalitées composées d’un grand nombres d’étapes plus ou moins complexes ou longue.
  15. Il faut distinguer simplexité et simplicité. La simplexité c’est l’apparente simplicité d’un processus complexe, comme faire du pain ou concevoir un service. Et le rapport avec l’UX vous allez me dire ?
  16. Si un client vous dit «c’est simple, j’aurai pu le faire»
  17. Si un collègue vous dit «L’ergonomie, c’est du bon sens»
  18. Ou si votre chef vous dis «Je m’en sers tous les jours, je sais bien comment c’est fait»
  19. Vous pourrez lui répondre, « Vous avez déjà mangé du pain ? Mais en avez vous déjà fais ? Non, je vais vous expliquer…»

En bonus la vidéo qui présente la phase de pétrissage :

Auteur :

Consultant Freelance en ergonomie et UX depuis 1999 ! Je travaille sur de nombreux supports, des interfaces WIMP à la télévision en passant par les mobiles, le web pour le grand public ou les professionnels.

Laisser un commentaire

2c28c5a50cbc20704abc236c936dffdc333333333333333333333333