Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

Les interfaces hiérarchiques.

J’ai rédigé initialement cette définition pour le petit dictionnaire du design numérique.

Les interfaces dites « hiérarchiques » présentent l’information sous la forme d’une arborescence. Ce type d’interface est une réponse au besoin d’extrême simplicité de certaines activités (écouter de la musique, regarder la télévision). Mais ce type d’interface ne peut soutenir une interaction poussée.

L’exemple le plus connu d’appareil utilisant une interface hiérarchique est l’iPod d’Apple.

Pour concevoir une interface hiérachique, il est nécessaire :

  • De supprimer les fonctions complexes ou de les déporter sur d’autres médias. Par exemple : La musique est gérée dans itunes sur l’ordinateur et non sur l’ipod.
  • De hiérarchiser les fonctions et les services afin de rendre directement accessible ceux qui sont le plus fréquemment utilisés. Sur l’ipod, la musique est directement accessible, les fonctions comme le carnet d’adresse se retrouve plus loin dans l’arborescence.
  • De constituer l’arborescence avec une suite de menus qui donnent accès à des contenus, des commandes ou des propriétés.

La présentation graphique de ces interfaces est généralement en liste, ou dans certain cas en mosaïque (pour une galerie photo, par exemple). Les moyens d’interaction se résument souvent à un pavé directionnel ou une molette, une touche de validation et une touche de retour, toujours dans un soucis de simplicité.

Auteur :

Consultant Freelance en ergonomie et UX depuis 1999 ! Je travaille sur de nombreux supports, des interfaces WIMP à la télévision en passant par les mobiles, le web pour le grand public ou les professionnels.

Laisser un commentaire

d40c169c36332eb5b16021b5b565c550AAAAAAAAAAAAA