Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

Facturer autrement ?

Jusqu’à maintenant, je facture mes prestations sur une base très classique. Je compte le nombre de jour que la prestation me prendra et je multiplie par mon tarif journalier. Ça pose un problème simple, c’est qu’en devenant expert, je passe de moins en moins de temps sur un projet. Je pourrai augmenter mon tarif journalier mais c’est valable que dans une certaine limite.

Pour infos, à titre indicatif, mon tarif journalier est de 800 € HT.

L’autre inconvénient c’est que mes prestations sont difficilement accessibles pour certains types de projets, d’entreprises qui ont des problématiques intéressantes, mais pas nécessairement les moyens de payer au temps passé.

Qu’est ce que j’aime faire ?

J’avais lu un article (dont je ne retrouve pas le lien) qui présentait le raisonnement de développeurs pour établir un devis. Ils partaient du principe que coder était leur plaisir donc c’était gratuit. Le reste, tout ce qui était plus ou moins ennuyeux (cahier des charges, nombre d’intervenants, et…) ou qui ralentissait le développement était payant.

D’où la question : Qu’est ce que j’aime faire ? ou je n’aime pas faire ?

J’aime faire :

  • Simplifier une problématique bien compliquée
  • Allez voir les utilisateurs
  • Apprendre
  • Concevoir à partir de zéro, guidelines y compris.
  • Les ateliers de travail, à 3 maximum, pour concevoir, échanger, vite et bien.
  • Partager
  • Faire des choses nouvelles, qui sortent de l’ordinaire, de ma zone de confort
  • Rechercher des informations, acquérir des connaissances

Je n’aime pas :

  • Les gars qui me disent comment faire mon métier et veulent “valider” mon travail.
  • Les livrables longs à rédiger “Spécification détaillées de l’interface”, avec plein de texte et de détails où il faut être super-précis, sinon ils ne sont pas capables développer.
  • Les cahiers des charges épais comme des dictionnaires
  • Les réunions improductives
  • Devoir travailler chez le client systématiquement, pour faire acte de présence (ça, je n’aime pas du tout, de chez pas du tout !)
  • Les intervenants multiples et variées (MOA, MOE, Hiérarchie, etc..), qui ont tous un avis à donner
  • Qu’on me dise “C’est du bon sens, C’est simple à faire, genre mais pourquoi je te paye”, Oui, il est possible de faire pire.

Que je fais, qui m’amuse 5 minutes, mais faut pas exagérer.

  • Les maquettes HTML/CSS, mais pas les 10 versions de corrections qui suivent.
  • Le graphisme, notamment ce qui est typographie où je peux passer du temps à régler des détails
  • La gestion de projet, avec une bonne équipe. Je ne sais pas faire le père fouettard.

Ce n’est pas exhaustif, mais ça donne une idée !

Alors comment établir un devis pour faire ce que j’aime ?

Sans perdre d’argent ou du moins m’y retrouver à la fin de l’année.

Une solution de facilité serait de faire une remise de xx% sur les projets qui me plaisent et un malus pour les autres. Le problème, c’est qu’un même client peut avoir des projets sympas et d’autres pots de pus. Il est alors difficile de justifier les différences de prix.

Il faut donc faire le tri dans les prestations et proposer une grille cohérente en fonction de l’attrait pour moi et de ce que je suis prêt à faire pour quel prix.

À favoriserNeutreÀ pénaliser
Recherche utilisateurPrototypage HTML/CSSContractualisation complexe
État de l’art sur un sujetMOESpécifications détaillées
Analyse de l’activitéMOARédactions de Rapport.
Analyse des usagesExpérimentationJour de présences chez le client
Tests utilisateurs (passation ou DIY)Respect du délai de paiementCahier des charges
Workshop utilisateursRéalisation graphique des écrans, au “pixel prés”Intermédiaire intervenant sur le projet (agence)
Autres méthodologiesHiérarchie, niveaux de validation qu’il faudra obtenir (en n+X).
Maquettage rapide, Wireframe, idéationRéunions (plus de 4 personnes)
Acompte et paiement à réceptionDélais trop court et rétroplanning

Cela pourrait donner, par exemple, pour les prestations à favoriser :

  • 500 € : État de l’art sur un sujet, restitution orale comprise
  • Gratuit (hors frais divers), le rapport écrit est payant : Analyse l’activité, analyse des usages
  • 1 000 € : Test utilisateur DIY, Organisation (hors recrutement), Passation, Restitution orale.
  • Gratuit : Maquettage rapide, Wireframe, Idéation, architecture de l’information
  • Gratuit + prix du service utilisé : Tri par carte en ligne.
  • Bonus sur la prestation suivante : Acompte, paiement à réception, contractualisation rapide et respectée.

Pour les prestations à pénaliser :

  • 10 000 € par tranche de 50 pages/écrans : Spécifications détaillées de l’interface
  • 5 000 € : Par MOE ou MOA supplémentaire ou intermédiaire intervenant sur le projet.
  • 5 000 € x (Nv – Nc) : Validation par la hiérarchie, Nv = Niveau de validation, Nc = Niveau du commanditaire.
  • 250 € par page : Cahier des charges ou document, site, servant de base “contraignante”.
  • 1 200 €/jour : Présence chez le client, réunions, gestion de projet
  • 10 à 20 % de malus : Rétroplanning, délais trop court
  • 6000 € : Rédaction de rapport (Test, Analyse, Audit)

Pour les prestations neutres :

  • 2 500 € par version, par tranche de 50 pages/écrans : Prototypage HTML/CSS, Réalisation graphique des écrans
  • 500 € /jour : Groupe de travail productif à 3 ou 4 autour d’une table ou à distance.
  • Paiement à la commande pour les prestations de moins 2 500 €

En pratique ça donnerait quoi ?

Je vais reprendre quelques prestations que j’ai réalisées récemment pour voir ce que cela donne en pratique

Pour la conception d’une application iPhone,

  • une première phase en Wireframe : 0 €
  • 50 d’écrans à réaliser graphiquement : 2 500 €
  • un document de spécification détaillé : 10 000 €

Le tout sans validations hiérarchiques, ni réunions inutiles : 12 500 €

Un gros projet de rénovation d’un service dans une grande entreprise, sur deux mois :

  • Groupe de travail hebdomadaire : 9 600 €
  • Réalisation graphique des écrans, 4 versions : 10 000 €
  • Validation par la hiérarchie n+1  : 5 000 €

Au total 24 600 €

Une agence Web demandant un accompagnement sur un gros projet, sur un mois et demi avec présence à l’agence :

  • Analyse des usages : 0 €
  • État de l’art sur la problématique principale : 500 €
  • Présence à l’agence (25 jours) : 30 000 €

Au total 30 500 €, dans ce cas une meilleure évaluation des besoins et la possibilité de télé travailler permettrait de réduire le coût de manière importante.

Maintenant, imaginons une prestation pour une start-up, qui souhaite avoir un point de vue UX sur l’application qu’ils développent :

  • Pas de cahier des charges, mais une courte présentation orale : 0 €
  • État de l’art sur la problématique principale : 500 €
  • Groupe de travail, suivi et “SAV”(4 jours) : 2 000 €
  • Architecture de l’information, Wireframes (réalisé lors des groupes de travail, mis au propre en suite) : 0 €

Au total 2 500 €

Au final

Pour les gros projets, cela ne va pas changer grand-chose, les sociétés ont d’ailleurs la fâcheuse tendance à acheter des livrables et non les compétences d’une personne. Pour les structures plus petites de types agences ou start-up, cela peut être intéressant d’avoir une structure de coût différent leur permettant d’optimiser la demande pour se centrer sur l’essentiel, sur les compétences qu’elles n’ont pas. Faut-il encore qu’elles fassent cette démarche de préciser leurs besoins. Il y a sans doute à aménagement à faire dans cette grille mais cela me parait une bonne base pour commencer à travailler.

De mon côté, ça me permettrait d’attirer des prestations plus centrées sur l’essentiel, sur ce que j’aime faire avec une modification notable de ma clientèle. Après 2 012 et la fin du monde, 2 013 doit bien être l’année du changement ?

Alors qui est partant pour travailler comme cela ?

Auteur :

Lead UX designer en Freelance depuis le dernier millénaire ! J'aide à concevoir des services, des applications en étant centré sur l'utilisateur et ses usages.

13 commentaires Ecrire un commentaire

    Ecrire un commentaire

    Les champs obligatoires sont signalés * markiert.


    eleifend id ut neque. felis accumsan