Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

Adobe XD va tuer Axure et tant mieux.

Oui, Adobe XD va tuer Axure et c’est une bonne nouvelle. Pas pour Adobe qui n’en a pas besoin, ni pour Axure, mais pour le monde de l’UX en général et en particulier pour le Web.

Alors ça ne va pas se faire du jour au lendemain, vu qu’Adobe XD n’est pas un produit suffisamment mature aujourd’hui pour servir efficacement en production. Mais vu l’évolution de la bêta, il devrait rapidement prendre de l’ampleur. Si on prend pour exemple la transition QuarkXpress vers InDesign, en deux ans c’était plié. Pour les plus jeunes Quark a été le logiciel de PAO de références pendant 15 à 20 ans.

À l’inverse Axure est un logiciel obèse qui a passé sa date de péremption. Je ne vais pas revenir sur ce que j’avais écrit il y a déjà un moment et qui est toujours vrai. Le décalage entre les bonnes pratiques de conception et de réalisation et un outil comme Axure n’a fait que s’agrandir encore et encore. Si vous voulez faire des prototypes, faites du HTML, des CSS, une pointe de Javascript et trouver le framework qui vous convient. En plus vous aurez une vraie compréhension des problématiques responsives, de la performance et de l’accessibilité. Et ça évitera à l’avenir ce genre de situations :

Des managers Web ultra-spécialisés qui ignorent les fondamentaux et refusent d’y passer ne serait-ce que 4h “parce que c’est trop compliqué”
@ElieSL

À côté de cela, des logiciels comme Sketch on fait leur place dans le milieu de l’UX, couplé avec des services comme Invision. Ils proposent un vrai processus de travail ouvert et souple répondant bien aux besoins des concepteurs et la nécessité de co-concevoir avec l’ensemble des intervenants sur les projets. Ces entreprises ont compris qu’elles avaient tout intérêt de travailler ensemble pour résister à Adobe. Invision a créé par exemple le plug-in Craft pour Sketch. Il y a de forte chance que ça continue.

Pour en revenir à Axure, il est aujourd’hui encore fortement utilisé dans les agences pour produire à la chaîne des wireframes, les montrer aux clients et éventuellement les tester auprès d’utilisateurs. Les wireframistes ou UI/ux designer ont de plus en plus une formation de base autour du graphisme et du design avec une bonne connaissance de la suite Adobe. La prise en mains d’Axure pour l’utiliser correctement reste un problème. L’avantage d’Axure était aussi de produire des spécifications très moches de manière automatique. Sauf qu’on tend de plus en plus à réduire ces étapes de spécifications pour aller vers des cycles agiles ou de la co-conception avec les développeurs à côté du concepteur. Tout en sachant que la suite Adobe est un outil de base dans ces agences, on peut se demander ce qui va se passer quand il faudra payer la licence pour la Xéme version d’Axure…

Et là je prédis sa disparition.

LIBÉREZ, DÉLIVREZ, plus jamais je ne…

Et ce sera un bien. Oui car les outils Adobe, même s’ils peuvent avoir plein de défauts, ont un avantage. Ils ne bloquent pas la créativité du concepteur. Ne sont pas contraignant dans le sens où l’on peut facilement partir d’une page blanche pour arriver au résultat que l’on veut, ou à l’inverse partir de modèles et les décliner facilement. Les concepteurs devront retrouver une liberté de conception, qui ne sera plus limitée par les bibliothèques complexes d’Axure. Il sera plus facile au concepteur de bricoler un élément rapidement avec Adobe XD ou un autre logiciel de la suite pour répondre aux besoins utilisateurs que de faire rentrer au chausse-pied un besoin dans un modèle standard.

Est-ce que Sketch et Invision ont du souci à se faire aussi ? Beaucoup moins, car ils sont dans une position de challenger. Ils sont performants, ils innovent régulièrement et sont à l’écoute du marché (Là où Axure a regardé passer le train).

Dans tous les cas l’UX en sortira grandie !

Auteur :

Lead UX designer en Freelance depuis le dernier millénaire ! J'aide à concevoir des services, des applications en étant centré sur l'utilisateur et ses usages.

8 commentaires Ecrire un commentaire

      Ecrire un commentaire

      Les champs obligatoires sont signalés * markiert.


      diam luctus ut elit. Nullam massa id, ante. quis nec