Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

« Mon forgeron est mort. »

Sujet difficile, sujet vu et revu ces derniers jours, que le décès de Steve Jobs, mais il se trouve que depuis toujours, j’utilise des Macs et divers iBidules.

Le premier Mac, que j’ai utilisé, était un Mac 128 ko, avec des logiciels comme MacWrite, MacPaint ou Airborne attack. J’ai rapidement compris l’avantage que l’on pouvait tirer de cet outil en termes de productivité. C’est sur des Macs que j’ai écrits tous les mémoires qui ont parcouru mes études. C’est un Mac que j’ai acheté quand je me suis mis à mon compte et c’est encore sur un Mac que j’écris cet article.

Alors quand j’ai entendu que Steve Jobs était décédé, je me suis dit « Merde… (long moment) le gars qui me fournit mes outils depuis plus de 20 ans est mort ». A une autre époque, j’aurai pu dire « Mon forgeron est mort, comment je vais faire maintenant ? » . Sans Steve Jobs, mon travail serait différent et sans doute plus compliqué ou plus long à réaliser.

L’autre aspect lié à Steve Jobs, à ses divers collaborateurs et à Apple, c’est qu’il a toujours été un moteur dans le domaine de l’ergonomie. Sans lui et son impact sur les IHM, je ferai sans doute mon métier d’une manière bien différente. Aujourd’hui, avec un peu de recul, je suis bien content d’être aller aux divers keynotes précédent l’Apple Expo dans les années 1 998 à 2 000.

Merci Steve.

Sur le même sujet, un billet sur urbanbike « Steve et moi« .

Auteur :

Consultant Freelance en ergonomie et UX depuis 1999 ! Je travaille sur de nombreux supports, des interfaces WIMP à la télévision en passant par les mobiles, le web pour le grand public ou les professionnels.

1 commentaire Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

Les champs obligatoires sont signalés * markiert.


5553380d54f0b904f4451558e794b5b3CCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCC