Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

Nominales, ordinales, intervalles et ratios

Nous continuons avec les différents types de variables. Les variables peuvent être aussi :

  • Nominales
  • Ordinales
  • D’intervalles
  • De ratios (ou de rapport)

Variables nominales

Les variables nominales présentent des catégories que l’on nomme avec un nom. Par exemple : homme ou femme, le nom de la voiture, une couleur. Le seul calcul faisable sur les variables nominales est le nombre d’éléments par catégorie.

Variables ordinales.

Les variables ordinales sont des catégories qui sont naturellement ordonnées. Ça peut être le classement à une course, par exemple ou le résultat à questionnaire sur une échelle de Likert (1 : pas du tout d’accord, 2 … 5 : Tout à fait d’accord). Il faut prendre en compte qu’un même intervalle de “1” n’a pas toujours la même signification. Arrivé 1er ou 2éme à une course n’a pas la même signification qu’arrivé 1526 ou 1527éme !

Variables d’intervalles.

Les variables d’intervalles sont similaires aux variables ordinales sauf que l’intervalle entre deux catégories à toujours la même valeur, la même signification. La différence entre 10°c et 11°c est identique à celle entre 20°c et 21°c. Le zéro ne correspond pas l’absence de l’élément. A 0°c, il y a toujours une température. L’an 0 ne correspond pas au début de l’univers.

Variables de ratios ou de rapport.

Les variables de ratios sont des variables d’intervalles avec un zéro naturel. Par exemple pour la durée d’un test, à 0, il n’y pas de temps.

On récapitule !

  • Variables qualitatives ou catégorielles expriment une qualité comme le sexe, le métier ou le nom.
    • Nominales, comme par exemple le nom des journaux, le signe astrologique.
    • Ordinales, désigne le rang : un peu, moyen, beaucoup, énormément, à la folie !
  • Variables quantitatives contiennent des valeurs mesurables.
    • De rapports, exemple : distance, durée, valeur;
      • Discrètes exemple : âge, nombre d’habitants;
      • Continues exemple : distance.
    • D’intervalles exemple :date de naissance, heure d’arrivée;
      • Discrètes exemple : date en général;
      • Continues exemple : température.

Il faut bien comprendre que connaître le type de variables permet de savoir quels traitements statiques il est possible de faire dessus et comment les interpréter.

Auteur :

Lead UX designer en Freelance depuis le dernier millénaire ! J'aide à concevoir des services, des applications en étant centré sur l'utilisateur et ses usages.

8 commentaires

      Les commentaires sont clos.

      mi, Donec ut vel, efficitur. facilisis mattis leo. venenatis, diam nec in