Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

Le burger de la mort.

Je ne m’étais pas trop intéressé à cette problématique de l’icône de menu sous la forme de burger sur les sites responsives.

Il se trouve que je viens de réaliser des tests utilisateurs sur un site responsive. Le test se déroulait principalement sur ordinateurs, puis certaines tâches étaient à réaliser une deuxième fois, soit sur tablette (iPad) soit sur smartphone (iPhone ou android). Donc les utilisateurs connaissaient le chemin et l’avaient réalisé sans problème majeurs sur un ordinateur.

La tâche était de trouver une page de description d’un produit, deux chemins étaient principalement utilisés sur l’ordinateur : le menu > une page « catalogue » > le produit ou la recherche > les résultats > le produit. Mais voila en responsive, sur un iPad à la verticale, le menu et la recherche se retrouvait dans un menu burger qui était positionné en haut à droite.

Organisation de la page

Organisation de la page

Ce qu’on observe

Tous les utilisateurs, en l’occurrence six, que j’ai vus, ont rencontré des difficultés pour repérer le burger menu. Ils ont commencé par parcourir la page verticalement avant de se dire que ce n’était pas par là. Deux utilisateurs sont allés jusqu’au pied de page pour trouver le lien vers la page catalogue.

Là, on peut remercier les conditions de test qui incitent fortement les utilisateurs à en faire plus que chez eux. Je pense qu’en dehors de ces conditions de test, les utilisateurs les plus âgés (60 ans et plus) auraient simplement abandonné. Mais n’allez pas croire que c’est juste un problème de génération, non, tous les utilisateurs de 26 à 63 ans ont hésité, cherchés avant de trouver ou pas ce menu burger.

Donc, j’ai bien l’impression que le menu burger (XL ou normal ? Frites ou Rustiques ?) c’est un truc de concepteurs, de développeurs. On le connaît parce qu’on en parle et que ça pose en réalité plus de problème que ça n’apporte de solutions.

768 pixels

Dans le cas observé, je pense clairement que la solution est d’afficher le menu en entier sur la page, d’autant plus que celui-ci ne compte que 4 items.

J’avais déjà observé la même chose sur le thème que j’utilise pour ce blog. Le menu disparaît un peu trop rapidement au profit d’icônes dès qu’on rétrécit un peu la fenêtre alors qu’il y a largement la place de garder le menu en dessous de 1 024 pixels de large. (Oui, un jour, je vais modifier ça)

Il faut donc conserver ce qui peut-être affiché au maximum et éviter des solutions trop simples qui font sauter la mise en page à des points de ruptures plus ou moins arbitraire. Ça rejoint cet article que je viens de lire sur la conception en mode guérilla. Il faut penser responsive en termes de composants, de contenus et non en termes d’écrans. Donc quand un élément est trop large pour s’afficher correctement, il faut envisager une présentation différente, sinon il faut privilégier le confort de l’utilisateur.

Le burger de la mort

Et non ça n’a rien à voir avec cette émission culte, qui est quand même un très bel exemple d’utilisation de la mémoire de travail.

Auteur :

Lead UX designer en Freelance depuis le dernier millénaire ! J'aide à concevoir des services, des applications en étant centré sur l'utilisateur et ses usages.

6 commentaires Ecrire un commentaire

    Ecrire un commentaire

    Les champs obligatoires sont signalés * markiert.


    mi, ut leo. velit, amet, mattis libero sed