Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu

Toutes les commandes à porté de doigts selon Apple ?

Apple a publié un brevet concernant les gestes possibles en multitouch avec une seule main. L’idée est d’associer les fonctions classiques de l’interface (copier, coller,…) avec un certain nombre de gestes. On y trouve ainsi 41 gestes différents.

Brevet Apple : les gestes

La difficulté est alors de différencier les gestes « simples » (déplacer le pointeur) des gestes complexes. Ceux qui ont déjà utilisé un touchpad sur un mac, ont surement découvert des gestes par inadvertance. Vous laissez trainer le pouce sur le bord du touchpad et vous vous retrouvez à zoomer ou à faire tourner les photos. Le brevet présente donc un système de filtrage relativement complexe, en fonction de la position, la vitesse et de l’écartement des doigts. Ce filtre ayant pour but de supprimer les actions parasites.

Brevet Apple : filtrage des gestes.

C’est intéressant de voir comment les concepteurs organisent les gestes :

  • Les actions les plus courants (copier, coller) restent des gestes simples avec deux doigts.
  • Les actions les moins fréquentes (imprimer, zoom) nécessitent 4 ou 5 doigts ou nécessitent d’écarter les doigts.
  • Les commandes inverses (ouvrir/fermer, couper/coller) présentent des gestes inverses : rapprocher/écarter les doigts, glisser vers la droite/gauche.

Et la main de l’utilisateur ?

Est ce que c’est pertinent d’un point de vue utilisateur ? Le nombre de geste me paraît trop important pour être retenu pour un usage régulier. Les gestes sont doutes trop fins pour être réalisés sans erreurs à moins d’un entrainement important ou d’une calibration fine en fonction des mains de l’utilisateur. Pour un usage spécifique, par exemple une table de montage vidéo multitouch, ça peut être un mode d’interaction (complémentaire) intéressant, notamment en cas de collaboration.

Maintenant c’est un brevet logiciel, donc il est toujours préférable d’en mettre trop que pas assez. Cela empêche la concurrence d’avancer sur le même terrain.

Sources :

Auteur :

Consultant Freelance en ergonomie et UX depuis 1999 ! Je travaille sur de nombreux supports, des interfaces WIMP à la télévision en passant par les mobiles, le web pour le grand public ou les professionnels.

Laisser un commentaire

30517f20e70c6e65e7a9a14e41a533b6HHHHHHHHHHHHH