Rechercher
  • Des usages à la conception et autres
  • digressions autour de l'expérience utilisateur.
Rechercher Menu
Salaire actuel et initial, progression linéaire

Le salaire des UX designers

Au printemps 2019, j’ai lancé un formulaire sur le salaire des UX designers auquel j’ai eu de nombreuses réponses. Après nettoyage, 759 réponses pour être précis. L’étude de ces réponses a pris un peu de temps et a été plus compliquée que prévu. Oui, je me suis aperçu qu’il n’y avait guère d’outils de statistiques qui tiennent la route et qui font de jolis graphiques. En fait, il n’y a pas. Donc vous aurez des graphiques un peu moches, un peu disparates et sans doute un article sur les outils de statistique en prime.

Le fichier des réponses nettoyées est disponible au format Excel ou Google sheet. Donc vous pouvez vous aussi (mal)traiter ces résultats. Et le questionnaire d’origine en PDF pour avoir une idée des questions.

Cet article peut être amené à évoluer. Je suis preneur de remarques ou d’aide. Pour me contacter blocnotes@iergo.fr

Je remercie aussi Maxime Péré et Raphaël Ibarboure pour leur aide.

Répondants et représentativité

J’ai plusieurs commentaires sur linkedin au sujet de la représentativité de cette étude. Je vais donc préciser quelques points.

  • Cette étude porte principalement sur les salaires en France. Par effet de bords, il y a aussi des répondants en Europe francophone, car certains ont commencé leurs carrières en France avant d’aller en Suisse ou au Luxembourg. (Une étude en Belgique)
  • Elle ne porte pas sur les salaires dans les autres pays notamment anglo-saxons et en particulier aux États-unis. D’autres le font bien mieux que moi. Pour les salaires des UX designers aux USA, je vous invites à lire l’étude de l’UXPA.
  • Je ne suis volontairement pas rentré dans le détail des titres et des filières. C’est des débats sans fin. Je me concentre donc sur les compétences sur la base du modèle de compétences en T.
  • J’ai 759 réponses, ça ne veut pas dire que ce soit représentatif des UX designers en France. C’est un gros échantillon, mais par exemple une recherche sur Linkedin (UX designer + France) me retourne plus de 20 000 profils. Si je limite au secteur du design, ça fait encore près de 6000 profils et sur les 4 principales entreprises (Orange, Niji, Axance, UX republic) j’ai encore 442 profils. Et je ne peux absolument pas savoir si c’est représentatif “de la population parente” des designers en termes de genre/âge/compétence/…. C’est juste représentatif du cercle d’UX designer que je peux atteindre par mon réseau.
  • En parlant de validité, il faudrait confronter cette étude avec d’autres méthodologies pour croiser les résultats par exemple en prenant les chiffres exacts d’une ou plusieurs sociétés ayant un gros paquet d’UX designers.

Les hypothèses

J’étais parti avec un certain nombre d’hypothèses, mais faute de temps et de savoir-faire avec les outils en question je n’ai pas forcément pu toutes les valider.

Les hypothèses que j’avais faites sont les suivantes : 

  • Sur la progression du salaire, je fais hypothèse que les UX/ergo (Master ergonomie et école de design) commence avec un salaire plus élevé avec progression plus forte que les UI/DA (Graphisme, webdesign) et pour les devs (et autre profil technique) on part au même niveau que l’UX, mais avec une progression du salaire plus faible.
  • La différence de salaire homme/femme qui s’amplifie à l’âge du premier enfant. C’est un peu compliqué, mais en fonction de la date du diplôme, de l’âge moyen lors du premier enfant (29,8 ans)  et de la date du diplôme, ça doit être possible de le calculer.
  • La différence de salaire entre Paris / Province
  • Sur les compétences 
    • Les ergo ux ont un parcours assez linéaire assez simple
    • Les graphistes ont du acquérir la compétence UX, voir ergonomie et faire passer la compétence DA en deuxième, 
    • Les devs ont des compétences plus diversifiées
  • Sur les diplômes :
    • Pas de différence entre bac +5 ou +8
    • Une différence forte entre les bac +3 et moins et les bac +5 et cela avec un impact sur toute la carrière. 
  • Les UI/DA auraient un niveau de formation plus à bac +3 et UX/ergo et dev a bac +5
  • Si le designer n’a pas vu d’utilisateur, le salaire est plus bas car il y a peu de considération pour le métier, le poste d’UX designer dans son entreprise.
  • Le niveau de compétence perçue est surestimé en début de carrière et sous estimé par les femmes, c’est à comparer avec le nombre d’années depuis le diplôme et le niveau du diplôme.
  • Concernant le ressenti vis-à-vis du salaire :
    • La compétence perçue est inversement proportionnelle au salaire ressenti. Plus tu te sens compétent moins tu t’estimes correctement payé (et effet homme/femme)
    • Plus tu as d’expérience plus ton salaire est normal ou bien payé, car tu connais mieux le marché et tu évites les erreurs de débutants.

Pour rappel si vous n’êtes pas familier avec les notions des statistiques, vous pouvez retrouver des explications sur la moyenne, la médiane et l’écart-type.

Qui a répondu ?

Donc, une synthèse des réponses, avec une majorité d’hommes. Une majorité de femmes ont été diplômées plus récemment que les hommes.  Petite précision le nombre de réponses pour les non-binaires et les non précisés ne sont pas assez importantes pour en tirer des conclusions.

GenreEffectifAnnée d’obtention médianeEn contact avec les utilisateurs
Femme331201686%
Homme416201486%
Non précisé920176 sur 9
Non-binaire320143 sur 3
GenreGraphisme, direction artistique, créatifPsychologie, ergonomie et science humaineInformatique, développement, gestion de projetAutres domaines
Femme1201074163
Homme1691107562
Non précisé0135
Non-binaire1101
38% des répondants sont issus du graphisme, 29% de la psychologie

Répartition des répondants par diplôme initial.

Les répondants se répartissent en 3 tiers :

  • Un gros tiers issus du graphisme et de la direction artistique
  • Un tiers issu des sciences humaines
  • Un tiers issu de l’informatique et d’autres domaines.

Le niveau de diplômes

70% des répondants ont un bac +5

Répartition du niveau de diplômes

  • 70% des répondants ont un niveau bac +5.
  • 19 % ont un niveau bac +3.
  • Le restant est composé de doctorants, d’autodidactes, de formation courte et bac et bac +2.

À noter aussi que les réponses n’étaient pas obligatoires dans le questionnaire. Donc il n’y a pas 759 réponses pour chacune des questions.

Les salaires

Je vous propose plusieurs graphiques sur les salaires. La consigne pour les salaires était la suivante :
“On va parler de salaire brut annuel à plein temps, pour que tout le monde puisse comparer. Si vous êtes à temps partiel, si vous avez des avantages en nature, si il y une prime de fin d’année, si… essayez donner l’équivalent pour un poste à temps plein sur l’année, que tout le monde ait la même base de comparaison.”
Il difficile de s’assurer que tout le monde a parfaitement respecté la consigne et même dans ce cas il peut y avoir une marge d’interprétation.

Salaire moyen en début de carrière : 29 199 €

La distribution des salaires en début de carrières

La question portait sur le salaire en début de carrière en tant qu’UX designer. Les salaires les plus élevés peuvent s’expliquer par des personnes en reconversion. La moyenne est de 29 199 €  et la médiane à 30 000 € avec un écart-type 7 510 €.

Le salaire moyen actuel des UX designer est de 44 638 €

Salaire actuel des UX Designer

La question portait sur le salaire actuel des designers. La réponse va donc varier en fonction de critères et notamment le nombre d’année depuis l’obtention du diplôme. Le salaire moyen est 44 638 € et le salaire médian est 41 000 € avec un écart-type 15 560 €.

Salaire actuel et initial, progression linéaire

Salaire actuel et initial en fonction de l’année du diplôme.

Le salaire progresse assez classiquement avec l’ancienneté. Les salaires en début de carrières progresse légèrement ce qui parait logique avec l’évolution de l’inflation. Petit bémol, pour les personnes diplômés avant 1995, il y a assez peu réponses (2 en 1982) donc le résultat doit être pris avec des pincettes.

Sur le salaire, les informations complémentaires sont les suivantes :

  • Il y a une différence significatives entre les hommes (46 645 €) et les femmes (41 754 €) sur les salaires actuels, mais sur les salaires en début de carrière la différence n’est pas significative. Il peut y avoir des variables intermédiaires qui participent à l’explication. Par exemple les femmes qui ont répondues sont diplômées plus récemment. Il faudrait contrebalancer ces effets en prenant par année de diplôme pour obtenir réponse précise.
  • Les personnes ayant un diplôme dans la filière du graphisme ont un salaire actuel significativement plus bas que ceux issus des autres cursus.
  • Les personnes n’ayant pas vu d’utilisateurs dans les 12 derniers mois ont un salaire actuel moyen plus bas (37 147 €)  que ceux qui en ont vu (45 798 €).

Le salaire par région.

Pour vous aidez à trouver votre salaire en fonction de votre région, je vous propose le tableau suivant. Il est aussi disponible en PDF pour être plus lisible.

Sous une forme visuelle :

Salaire actuel par région

Salaire actuel par région

Il faut bien prendre en compte les effectifs pour chacune des régions. Si il y a 4 réponses le résultat est moins valide que quand il y a 334 réponses.

Le salaire par type de contrat.

Type de contratCDDCDIFreelanceGérant
Effectif21573325
Minimum20 400024 00038 000
Quartile inf.28 00035 00033 00045 000
Médiane34 10041 50055 00050 000
Quartile sup.40 00048 50075 00063 925
Maximum95 000123 330100 00064 000
Moyenne38 05444 28955 58652 185
Écart-type16 94914 87621 95211 565
Les CDI sont mieux payés que les CDD

Dispersion des salaires par type de contrat

Les personnes en CDI sont mieux payées que les personnes en CDD. Les gérants salariés sont aussi mieux rémunérés, mais ils constituent un faible effectif. L’effet peut sans doute s’expliquer par la variation de l’âge. Les personnes en CDD ont eu leur diplôme deux ans plus tard que ceux en CDI et huit ans plus tard que les gérants.

Concernant les freelances, ce n’était pas le sujet de l’étude. Les effectifs sont faibles et dispersés. Ce n’est pas forcément très représentatif.

Le niveau de compétence perçu versus réel.

La question posé était : ” J’estime que mon niveau de compétences est :

Et j’ai fait l’hypothèse que le niveau de compétence perçu est surestimé en début de carrière et sous estimé par les femmes, c’est à comparer avec le nombre d’années depuis le diplôme et le niveau du diplôme. L’idée, c’est d’essayer de voir si l’effet Dunning-Kruger se confirme ou pas.

Année diplome et compétence perçue

Niveau de compétence perçu par année de diplôme.

Même si la dispersion parait globalement cohérente, on observe quand même des petits paquets de diplômés récents qui estiment avoir un niveau avancé ou expérimenté. Est-ce des personnes en reconversion ou simplement des personnes qui surévaluent leurs compétences ?

Les femmes s'estiment moins compétentes que les hommes.

Répartition du niveau perçu de compétence en fonction du genre.

Comme pressenti, le niveau de compétence perçu est significativement différent entre homme et femme. Les femmes s’estiment moins compétentes que les hommes alors même que dans notre échantillon, elles sont plus diplômées, même si elles l’ont été plus récemment.

Plus d'hommes ont eu leurs diplôme de 2005 à 2015 que de femmes

Date d’obtention du diplôme par genre.

Les femmes ont un niveau de diplômes supérieurs aux hommes.

Répartition du niveau de diplômes par genre.

Ressenti vis à vis du salaire

La question était pour le salaire initial et actuel : “Quel était ton ressenti vis à vis de ce salaire ?

sous-payé en début de carrière, juste pour le salaire actuel

Ressenti vis-à-vis du salaire initial et actuel.

Si en début de carrière le ressenti vis-à-vis du niveau de salaire est négatif, il évolue favorablement avec le temps. Cela tend à confirmer qu’avec l’expérience, on acquière une meilleur perception du marché et on arrive à mieux négocier son salaire.

 

Les femmes se sentent sous-payées.

Ressenti vis-à-vis du salaire en fonction du genre.

On retrouve là, les différences femme/homme vis-à-vis des salaires. Donc il n’y a pas de différence lors du premier travail, mais une différence bien réelle pour le salaire actuel qui est effectivement ressenti par les femmes.

L’évolution des compétences

Sur les compétences, j’avais fait les hypothèses suivantes mais c’est assez compliqué à valider de manière statistique :

  • Les UX/Ergo ont un parcours assez linéaire assez simple
  • Les graphistes ont du acquérir la compétence UX, voir ergonomie et faire passer la compétence DA en deuxième.
  • Les devs ont des compétences plus diversifiées.

Je vous propose donc une approche plus graphique de la réponse avec ce diagramme de flux, qui semble confirmer mes hypothèses.

Diagramme de flux présentant les diplômes et compétences en UX design

Diplômes et compétences en UX design.

Auteur :

Lead UX designer en Freelance depuis le dernier millénaire ! J'aide à concevoir des services, des applications en étant centré sur l'utilisateur et ses usages.

3 commentaires Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

Les champs obligatoires sont signalés * markiert.


mattis ipsum Aliquam diam dolor ante. eget